Destinations
Inspirations
Findweek
Nos week-ends surprise

RANDONNÉES SUR LES PLUS BEAUX SOMMETS DE LA HAUTE-SAVOIE

de Justine & Julian
Parfait pour
un couple
Week-end
Sportif
à 2h21 de Lyon
à 5h44 de Paris
Voiture
nécessaire
POURQUOI être parti à Chamonix-Mont-Blanc ?

Chaque année, on se rend avec Julian en Haute-Savoie pour découvrir les plus beaux recoins de la région. Mordus de randonnées, on s’est attaqués ce week-end au lac Blanc, à l’aiguille du Midi, à la pointe Helbronner en Italie et même à la mer de Glace. On vous raconte toutes nos aventures ici en espérant que ça vous donnera envie de découvrir cette partie des Alpes 😉

Justine & Julian
20 - 25 ans ans, Picardie

Les randonnées, la photographie, le vélo et les Alpes.

 
justinejulianlesvadrouilleurs
1. VOYAGE EN TÉLÉPHÉRIQUE

Après avoir fait 1h de voiture depuis notre petite chambre située à Notre-Dame-de-Bellecombe, on arrive à Chamonix , ville de départ pour de nombreuses randonnées vers le Mont-Blanc et le massif des Aiguilles Rouges . On a garé notre voiture dans le parking du téléphérique de la Flégère avant d’emprunter la remontée mécanique pour rejoindre la randonnée du lac Blanc .

On a déjà un premier aperçu sur ce qui nous attend depuis le téléphérique : d’un côté, la vue sur ce géant qu’est le Mont-Blanc , de l’autre, le massif des Aiguilles Rouges qu’on est en train de grimper. Le contraste entre le vert de la forêt et la neige toujours présente sur les sommets, même en plein mois d’août, est saisissant. Dès notre arrivée, on aperçoit déjà la vue qui va nous accompagner tout au long du chemin.

Tips de Justine & Julian :

Soyez dès l’ouverture du téléphérique pour ne pas faire 2 heures de queue et profiter de la vue sans être gêné 😉

2. NOTRE ASCENSION À 360°

La randonnée de 8 km environ se divise en deux étapes. La première partie est plus longue mais plus simple. On a emprunté un chemin caillouteux, plat et bordé de neige qui longe la montagne. Tout du long, on a profité d’un panorama à 360° avec une vue imprenable sur le Mont-Blanc , le glacier d’Argentière, le glacier du Tour, le glacier du Taconnaz, le glacier des Grands Montets et même sur la mer de Glace et l’aiguille du Midi . De l’autre côté, c’est le massif des Aiguilles Rouges qu’on peut apercevoir.

Même si la randonnée est de niveau moyen, le chemin reste accessible aux familles et est très bien sécurisé et ludique. Pour les moins sportifs, sachez que le téléphérique peut vous emmener directement au lac Blanc mais vous louperez la vue à 360° 😉

3. RÉFLEXION AU BORD DU LAC BLANC

Arrivés au sommet, on a pu profiter du reflet du Mont-Blanc que renvoyait l’eau du lac Blanc. On s’est empressé de faire une photo avant qu’il n’y ait trop de monde devant le lac avant de reprendre notre randonnée vers le lac Supérieur. La plupart des gens s’arrêtent au lac Blanc et au petit chalet qui le borde.

Tips de Justine & Julian :

D’ailleurs, si vous souhaitez passer la nuit ici, boire un café ou tout simplement bronzer sur l’un de ces transats, ce refuge vous accueille de juin à septembre.

4. SURPRISE AU LAC DE LA PERSÉVÉRANCE

Avant d’arriver là-haut, on n’était pas au courant qu’un deuxième lac se trouvait à proximité du lac Blanc . C’est en voyant les panneaux indicatifs qu’on a découvert ce lac à seulement 5 minutes du premier. Les deux lacs communiquent par un petit ruisseau et vous pouvez le rejoindre grâce à un petit pont en bois. Étant donné qu’il est moins connu et que les gens ne s’aventurent pas plus loin, on a pu profiter du lac sans être dérangé. Un vrai moment de bonheur en plein cœur des Alpes !


 

5. PIQUE-NIQUE AU BORD DES LACS DES CHÉSERYS

Il nous a fallu environ 2 heures pour rejoindre le sommet et à peu près le même temps au retour. On s’est arrêté en chemin pour pique-niquer sur l’un des nombreux espaces aménagés. Pour le retour, on a préféré faire la boucle qui nous permettait de voir les 5 lacs des Chéserys avant de rejoindre la remontée mécanique de la Flégère . Il s’agit de la deuxième partie de la randonnée dont on vous a parlé un peu plus tôt. Elle s’est annoncée un peu plus corsée puisqu’on a dû emprunter deux échelles métalliques avant de rejoindre un sentier plus plat.

Tips de Justine & Julian :

Il est possible d’emprunter cette boucle dans l’autre sens ou tout simplement de redescendre par le même chemin pris à l’allée.

6. PROMENADE DANS CHAMONIX

En redescendant, nous nous sommes un peu promenés dans les rues de Chamonix avant de faire une pause bien méritée au café de Joséphine. On vous recommande ce petit restaurant où la fondue y est excellente !

7. RANDONNÉE À L’AIGUILLE DU MIDI

Le lendemain, on a décidé de s’attaquer à l’aiguille du Midi. On a emprunté un premier téléphérique qui nous a permis de rejoindre les terrasses aménagées. Là-haut, on a découvert un panorama à 360° sur les Alpes françaises, suisses et italiennes avec une vue imprenable sur le Mont-Blanc et la vallée Blanche. On pouvait même deviner les alpinistes qui tentaient l’ascension. On a visité le petit musée présent sur place qui permet de comprendre l’histoire de ce lieu avant d’emprunter un deuxième téléphérique “Panoramique Mont-Blanc” en direction de la Pointe Helbronner en Italie.

Tips de Justine & Julian :

Pensez à prendre votre carte d’identité ou votre passeport avec vous en cas de contrôle.

8. LA VUE À COUPER LE SOUFFLE DEPUIS LA POINTE HELBRONNER

Tout au long de l’ascension, on survole la vallée Blanche et le glacier du Géant. On s’approche des sommets et des crevasses. On aperçoit les alpinistes et leurs cordes colorées grimper. Au sommet, on a le souffle coupé et c’est peu de le dire. A près de 3462 m, la pointe Helbronner est proche en hauteur de sa voisine l’aiguille du Midi (3842 m). On est resté 1h30 sur ces sommets car le manque d’oxygène se fait vite ressentir.

Tips de Justine & Julian :

Avant de vous y rendre, on vous recommande de bien vous renseigner sur la météo histoire d’avoir une vue dégagée sur les sommets. Sachez également que cette vue à un prix : 67€ l’aller-retour entre Chamonix et l’aiguille du Midi et 32€ vers la pointe Helbronner. Pour éviter de faire la queue, réservez vos billets en avance

9. BONUS : LA MER DE GLACE

Si vous souhaitez prolonger votre week-end en Haute-Savoie , on vous conseille de réaliser la randonnée en direction de la mer de Glace. L’accès se fait depuis la gare de Chamonix à bord du petit train rouge à crémaillère du Montenvers ou depuis l’aiguille du Midi en empruntant la randonnée du Grand Balcon Nord. L’ascension dure une vingtaine de minutes et nous fait traverser forêts de sapins, viaducs et portions à flanc de falaise. Au sommet, on reste sans voix face à la vue mais surtout par l’état de la mer de Glace. Tout au long de notre descente vers le lit du glacier, des panneaux indiquent où elle se trouvait chaque année. Après avoir emprunté un téléphérique et descendu environ 400 marches, on a pu pénétrer le glacier et y admirer son lot de sculptures de glace.