Limousin
Accueil / Région / Limousin
Pourquoi venir passer son week-end en Limousin ?
Région principalement agricole, le Limousin recèle de trésors ! Réputée pour son fameux bœuf limousin, elle est aussi le berceau de nombreuses spécialités culinaires comme le clafoutis ou, moins connue, la cornue. Entre deux dégustations, vous pourrez aussi découvrir la richesse de l'artisanat et du savoir-faire limousin, de la dentelle à la porcelaine en passant par la tapisserie. La Corrèze, la Creuse et la Haute-Vienne ne sont certes pas beaucoup peuplées mais leur patrimoine historique et culturel est abondant !
Le chapelet de meringues
Les chapelets de meringues sont préparés pendant le Dimanche des Rameaux. Ils sont accrochés aux bouquets de buis pour les bénir.
Le poinct de Tulle
Cette dentelle fine a fait la renommée de Tulle, petite ville de Corrèze aujourd'hui connue pour son savoir-faire ancestral.
La cornue
Cette pâtisserie à la forme originale a été créée par Albert Dupuy lorsqu'il inventa La Cornue, 1ère rôtisseuse-pâtissière en «voûte de métro».
La porcelaine de Limoges
Avec celle de Sèvres, c'est l'une des principales productions porcelainières françaises. Son artisanat a débuté en 1765 lors de la découverte de kaolin.
Le clafoutis
Traditionnellement, les cerises de ce gâteau à base de pâte à crêpes ne sont pas dénoyautées. Son nom provient de l'occitan «clafir» qui signifie remplir.
La tapisserie d'Aubusson
L'origine de ces tapisseries n'a pas encore été clairement établie. Georges Sand racontait qu'un prince ottoman aurait installé les premiers ateliers.
Les 5 lieux à ne pas manquer
L'île de Vassivière
A cheval entre la Creuse et la Haute-Vienne, cette île piétonne est riche en sites touristiques et activités : jardin des simples, chasse au trésor, parcours d’orientation, bois de sculpture, ferme et four à pain, de quoi plaire à tous les goûts ! On accède à l'île de Vassivière à pied, en petit train ou, plus surprenant, en «bateau navette».
Village de Collonges-la-Rouge
Cette cité de grès rouge nichée dans la Vallée de la Dordogne compte parmi les Plus Beaux Villages de France. Ses ruelles médiévales, tours fortifiées et bâtiments religieux lui donne un charme incomparable. Petite originalité (et pas des moindres) : il n'y a aucun fil électrique et téléphonique apparent dans tout le village !
Oradour-sur-Glane
Ce village martyr situé à une vingtaine de kilomètres de Limoges est connu pour porter les traces du massacre de sa population par une unité SS en juin 1944. Classées Monument Historique, les ruines d'Oradour-sur-Glanesont sont visitées chaque année par plus de 300 000 curieux ! Un lieu de mémoire et de paix.
Château de Rochechouart
Ce château présente la particularité d'avoir été édifié sur le cratère d'une météorite tombée il y a plus de 200 millions d’années ! Les pierres impactites - soit les roches ayant été modifiées par l’impact - ont même été réutilisées pour construire le château. De 2015 à 2018, les façades, toitures et menuiseries ont été joliment rénovées.
Gouffre de la Fage
Au sud de la Corrèze et aux portes du Périgord, cette grotte conduit ses visiteurs à 25 mètres sous-terre. Le Gouffre de La Fage s’ouvre au cœur de la nature, dans un sous-bois de la commune de Noailles. Entre gisements paléontologiques et colonies de chauves-souris, ce lieu insolite ne pourra que vous faire frissonner de plaisir !
Quand partir en Limousin ?
Le climat du Limousin est océanique même si on remarque des disparités entre les zones montagneuses et le bassin de Brive qui bénéficie de températures moins rudes. L'été y étant relativement chaud, il est préférable d'aller visiter cette région en automne ou au printemps - saison durant laquelle vous pourrez déguster les fameux chapelets de meringues durant le dimanche des Rameaux, le 28 mars !
Janv.
Fév.
10°
Mars
14°
Avril
18°
Mai
21°
Juin
26°
Juil.
28°
Août
28°
Sept.
25°
Oct.
19°
Nov.
13°
Déc.
Les légendes du Limousin
Le moulin au diable d'Ambazac
Il y avait autrefois un riche meunier qui vivait avec sa fille. Ce dernier souhaitait vivement la marier avec un homme ayant une particularité physique : des dents en or ! De nombreux pétendants venirent mais aucun ne possédait cette particularité, jusqu'au jour où l'heureux élu se présenta. Le meunier ravi mais pas satisfait pour autant ordonna au jeune homme de ramener le ruisseau juste au-dessus de la roue du moulin, et ce avant le chant du coq. Le meunier s'en alla prévenir le village de la bonne nouvelle mais ces derniers n'étant pas dupes prevenirent l'homme qu'il s'apprêtait à marier sa fille au Diable ! Le meunier prit alors conscience du désastre et, alors que le mugissement des vagues frappait, courut au poulailler pour réveiller le coq qui chanta et mit un terme au projet diabolique du malfaiteur.
La légende de Saint-Germain-Lavolps
Au 17e siècle, une jeune fille qui adorait monter à cheval vivait dans le château de Saint-Germain. Un beau matin, alors qu’elle chevauchait en forêt, une rivière lui apparut. Le cheval piaffe et la jeune fille sûre d’elle pense qu’elle peut faire sauter le cours d’eau à son fier destrier. Elle lança sa monture au galop mais la berge s'agrandissa subitement. Tous les deux sont morts sur le coup. On raconte que cet événement a eu lieu pour inciter les gens à la traverser par le pont, les éléments détestant la prétention des humains...
Site à visiter : Saint-Germain-Lavolps
La pierre du sacrifice
Les pierres à légendes du Haut-Limousin attisent la curiosité des passants depuis des siècles. C'est sur les Monts de Blond, un petit massif granitique à l’Ouest de Limoges, que l'on peut découvrir de nombreuses roches aux histoires légendaires. Parmi elles, la pierre du sacrifice. Aussi appelée Pierre de Létrade, elle aurait servi pour sacrifier des animaux. Elle aurait été choisie pour ses petits canaux et conduits qui permettaient au sang de l'animal de s’écouler plus facilement, pratique !
Site à visiter : Monts de Blond
Les mots à connaître pour se faire passer pour un Limousin
Le limousin, aussi appelé langue d’or, est le dialecte de l’occitan parlé en Charente occitane et dans une grande partie du Nord de la Dordogne. Environ 10 000 personnes maîtrisent encore cette langue.
bonjouradiu
au revoirau reveire
peut-êtrebeleu
comment ça va ?coma quò vai
bon voyagebon chamin
argent pour le voyageviatge
# Newsletter Findweek
RECEVEZ TOUTES NOS POUR VOS PROCHAINS WEEK-ENDS