Franche-Comté
Accueil / Région / Franche-Comté
Pourquoi venir passer son week-end en Franche-Comté ?
La Franche-Comté regorge de pépites inestimables : des lacs par dizaines, des cascades impressionnantes, des citadelles et villes fortifiées qui ont traversé les époques et ... le fameux Parc Naturel des Ballons des Bosges ! Les gourmands, eux aussi, seront servis : cancoillote fondante, saucisse de Morteau ou encore poulet de Bresse, autant de plats emblématiques qui vous feront venir et revenir en Franche-Comté.
Le métier de sanglier
Artisanat ancestral né dans le Jura, il est lié au fromage Mont d'Or. Il consiste à travailler le bois en une sangle utilisée pour entourer le fromage.
La cancoillotte
Ce fromage à tartiner se présente sous la forme d'une pâte sirupeuse. Il est composé de lait écrémé, d'eau et de beurre.
Les lumières de montbéliard
Chaque année, durant la saison des marchés de Noël, Montbéliard revêt ses habits de lumière pour le plaisir des petits et des grands.
La saucisse de Morteau
Autrefois appelée «Belle de Morteau», elle est élaborée à partir de viande de porc puis fumée selon un savoir-faire traditionnel.
Les Eurockéennes
Grand festival né en 1989 à Belfort, les Eurockéennes rassemblent près de 3 000 000 festivaliers de tous les horizons chaque année.
Pays du jouet
Capitale française du jouet, le village de Moirans-en-Montagne, dans le Jura, est réputé pour la qualité de ses jouets notamment en bois.
Les 5 lieux à ne pas manquer
Citadelle de Besançon
Construite par Vauban au 17e siècle, elle est considérée comme une des plus belles de France. Surplombant la ville de Besançon, on peut admirer depuis ses remparts un panorama exceptionnel sur la vallée du Doubs. Au cœur de cet ensemble architectural qui s'étend sur 12 hectares se trouvent aujourd'hui 3 musées ancrés dans le territoire Franc-Comtois.
Cascade du Hérisson
Inscrite aux Grands Sites de France, la cascade du Hérisson fait partie de l'ensemble «Plateau des 7 lacs». A chaque saison, la cascade du hérisson offre un tableau unique à tous ses visiteurs. Magnifique lieu de balade, divers itinéraires de randonnées sont proposés autour de la cascade !
Lion de Bartholdi
Aussi appelé Lion de Belfort, il s'agit d'une sculpture située au pied de la falaise de la citadelle de Belfort. Réalisée par Auguste Bartholdi, elle commémore la résistance de la ville lors du siège des Prussiens durant la guerre de 1870. C'est à l'issue de cette victoire que la ville a pu rester française, contrairement à plusieurs communes voisines.
Lac de Vouglans
Lac de barrage du massif du Jura, avec ses 35 km de longueur il est le 3ème plus grand lac de retenue de France. Son eau couleur émeraude et ses plages aménagées ravissent tous les étés les amateurs d'activités nautiques : pédalo, kayak, paddle ou encore baignade, il y en a pour tous les goûts. A ne pas rater : le belvédère du Regardoir offrant un panorama exceptionnel sur le lac.
La saline Royale d’Arc-et-Senans
Ancienne manufacture de sel, la saline et son architecture industrielle sont les œuvres de Claude Nicolas, architecte du siècle des Lumières. La saline a été construite en arc de cercle et de façon à ce que les ouvriers puissent y vivre. Classée au patrimoine mondiale de l'UNESCO depuis 1982, ce lieu relate l'histoire de la production de sel et est aujourd'hui ouvert au public.
Quand partir en Franche-Comté ?
En Franche-Comté, les meilleurs périodes sont l'été et l'hiver. Deux salles, deux ambiances : l'été chaud et ses températures élevées vous donneront envie de profiter des lacs et forêts où vous retrouverez la fraicheur. Pendant l'hiver, direction la montagne pour apprécier les neiges abondantes et pratiquer les sports de glisse ! Pour les amoureux de vin, c'est en février qu'il faut visiter la région lors de la Percée du Vin Jaune, immanquable fête viticole !
Janv.
Fév.
Mars
12°
Avril
17°
Mai
19°
Juin
24°
Juil.
26°
Août
26°
Sept.
22°
Oct.
17°
Nov.
11°
Déc.
Les légendes de Franche-Comté
La Vouivre
Dans le Jura, vivait une princesse de toute beauté, mais cruelle. Un jour, une dame lui rendit visite afin de l'adoucir, en vain. La dame, qui était en fait une fée, la transforma en vouivre, c'est à dire, en vipère. Mais la vipère intéressait les villageois car elle détenait un diadème d'une valeur inestimable qu'elle n'enlevait que pour se baigner dans la Loue. Nombreux sont les villageois qui ont tenté de lui voler et qui ont perdu la vie, avalés par la vipère.
Site à visiter : Cascade de la Vouivre
La Dame Blanche
Près de la ville de Lure trône un château où vivait un seigneur. Un jour, on vint l'informer des pratiques malsaines du fondateur de l'abbaye de Lure. Il fit alors bastonner ce dernier. Dès lors, les malheurs se multiplièrent, et désespèrent la chatelaine qui commis les pires actes de violence. Après sa mort, et pour la punir de ses actes, elle fut condamnée à revenir au château jusqu'à rencontrer une âme pure à qui elle pourrait donner sa fortune pour se repentir. On raconte que plusieurs habitants auraient vu une femme errer dans les ruines du château.
Site à visiter : Abbaye Notre-Dame de Lure
Tante Arie
Selon la légende, la tante Arie serait un réincarnation de la comtesse Henriette de Montbéliard, qui, à sa mort, fut regrettée par tout le pays. On raconte qu'elle fut alors chargée de veiller sur les enfants de la région. Elle viendrait donc chaque année, habillée en paysanne et accompagnée de son âne, apporter des cadeaux pour les enfants le soir du 24 décembre.
Site à visiter : Montbéliard
Les mots à connaître pour se faire passer pour un Franc-comtois
Le franc-comtois appartient à la famille des langues romanes. On l'appelle aussi le « parler comtois d’oïl  » - original, je vous l'accorde. Le franc-comtois a été influencé par l'allemand et ses locuteurs s'appellent les comtophones.
je suis étonnéje baille bleu
c'est mon véloc'est mon biclou
il fait froidil fait cru
passe le balairamasse le cheni
tu ferais mieux de ...t'as meilleur temps de ...
je ne peux plus marcherje peux plus arquer
# Newsletter Findweek
RECEVEZ TOUTES NOS POUR VOS PROCHAINS WEEK-ENDS