Aquitaine
Accueil / Région / Aquitaine
Pourquoi venir passer son week-end en Aquitaine ?
Aaaah Bordeaux et ses vins ! Cette ville, capitale de la région, est mondialement connue pour ses domaines viticoles. Mais l'Aquitaine ne se restreint pas à la culture des vignes. Entre la pelote basque et les Fêtes de Bayonne, le Sud-Ouest ne manque pas de traditions ! En termes de gastronomie, le cannelé et le pastis landais seront surprendre votre palais. Côté salé (et épicé), faites un détour par Espelette pour découvrir son savoir-faire et ses jolies maisons rouges recouvertes de piment !
Pelote basque
Ce sport est inspiré du jeu de paume et consiste à envoyer la pelote contre un mur pour qu'elle retombe sur l'aire de jeu, nommée cancha.
Pastis Landais
Et non il ne s'agit pas d'une boisson mais bel et bien d'un gâteau aromatisé à la fleur d'oranger, à la vanille et au rhum. Il est principalement produit dans les Landes de Gascogne.
Fête de Bayonne
Lancé en 1932, cet événement met à l'honneur les traditions culturelles basques. Tenue rouge et blanche, courses taurines, peñas et défilé de chars : de quoi être dépaysé !
Piment d'Espelette
En basque «ezpeletako biperra», le piment d'Espelette est un piment rouge venu du Mexique et cultivé dans les Pyrénées-Atlantiques.
Route des vins de Bordeaux
Emprunter ces routes du Bordelais c'est découvrir le plus vaste domaine des vins fins du monde avec plus de 117 000 hectares et 57 appellations !
Cannelés
Petit gâteau bordelais tendre et parfumé au rhum, il aurait été inventé par les sœurs du couvent des Annonciades au 16e siècle.
Les 5 lieux à ne pas manquer
Beynac-et-Cazenac
Cet hameau situé au pied de la rivière de la Dordogne est réputé pour ses ruelles pavées et ses maisons de pierres blondes. Le château de Beynac est classé Monument Historique depuis 1944 et a servi de lieu de tournage pour le film Les Visiteurs ! Une raison de plus d'aller visiter ce village et partir sur les traces du Moyen-Age.
Gorges de Kakuetta
Entre falaises vertigineuses et végétation luxuriante, ce site naturel aménagé compte parmi les plus sauvages d’Europe ! Un canyon de 2km, suivant une rivière tortueuse par des sentiers et passerelles, conduit les visiteurs à la fameuse cascade des Gorges de Kakuetta qui chute d'une vingtaine de mètres.
Grottes de Lascaux
Surnommée le «Versailles de la Préhistoire», cette grotte est un bijou historique. Située en Dordogne dans la vallée de la Vézère, elle impressionne par la quantité et la qualité esthétique de ses œuvres pariétales. Pour l'anecdote, ce sont quatre adolescents qui ont découvert le site en 1940 !
Dune du Pilat
40 siècles d’histoire, 102.5 mètres de haut, 3 kilomètres de long et ... des millions de m³ de sable fin ! C'est la plus haute dune d'Europe, elle offre un époustouflant panorama sur le Bassin d’Arcachon, le banc d’Arguin et le phare du Cap-Ferret. Malheureusement, ses mouvements sont constants et provoquent l'ensevelissement de la forêt afférante d'un à cinq mètres par an.
La Cité du Vin
Ouverte au public en juin 2016, la Cité du Vin s'étend sur quelques 13 000 m². Du haut de ses dix étages, ce musée est à la 7ème place du classement des meilleurs musées du monde établi par National Geographic ! Sa forme ressemble (avec un peu d'imagination) à celle d'un cep de vigne noueux.
Quand partir en Aquitaine ?
L'Aquitaine bénéficie d’un climat océanique agréable tout au long de l’année. Cependant, les précipitations sont abondantes surtout en novembre et décembre - pratique pour arroser les vignes pour lesquelles la région est réputée mais un peu moins pour visiter. Allez plutôt y faire un tour en automne, et particulièrement à la fin du mois de septembre - période des vendanges !
Janv.
12°
Fév.
12°
Mars
16°
Avril
19°
Mai
22°
Juin
27°
Juil.
29°
Août
29°
Sept.
26°
Oct.
22°
Nov.
16°
Déc.
13°
Les légendes d'Aquitaine
Le vieil orme de Biscarosse
Dans les Landes, à Biscarosse, se trouve un orme près de l’église du village. Cet arbre remarquable par ses 600 ans d'âge est connu pour un motif particulier : une couronne de fleurs apparait sur son tronc, au même endroit, tous les ans au printemps. Ce phénomène serait lié à l'histoire d'Adeline, une jeune bergère qui fut injustement accusée d’avoir trompé son mari. Le conseil des anciens la condamna à être exposée nue, pendant une journée, sous l’arbre de la justice. Au coucher du soleil, elle mourut de honte et de chagrin. Le lendemain, on vit fleurir, à l’endroit où la bergère avait sa tête, une couronne de fleurs blanches semblable à celle des jeunes mariées.
Site à visiter : Biscarrosse
Le Serpent des Pyrénées
Une légende Gasconne affirme qu’il y avait autrefois dans les Pyrénées un serpent plus gros que les troncs des vieux chênes, avec des yeux rouges et une langue en forme de grande épée. Ce terrifiant serpent comprenait et parlait les langues de tous les pays. Nuit et jour, le serpent vivait au haut d’un rocher, la bouche grande ouverte. Par la force de ses yeux et de son haleine, il tuait les troupeaux, chiens et bergers. Nul n’osait plus aller garder son bétail. En ce temps-là vivait un jeune forgeron, fort et hardi. Il installa sa forge dans une grotte, juste au-dessous du rocher où demeurait la bête. Il mit 7 ans à en venir à bout. Il fut honoré par les villageois qui offrirent 100 vaches, 100 juments, 500 brebis et 500 chèvres au forgeron. Les villageois construisirent une église avec les os du serpent.
Site à visiter : Les Pyrénées
Le Lébérou du Périgord
Le lébérou est sans aucun doute l'une des légendes les plus populaires en Dordogne. Un lébérou est une personne maudite devenue mi-homme mi-bête suite à une faute. Pour se libérer de ce sort, il lui faut passer devant 7 fontaines ou 7 chapelles avant que le jour ne se lève. Souvent très fatigué par ses course nocturnes, le lébérou saute sur le dos des passants qui doivent alors le porter jusqu’au petit matin. Si les 7 lieux n’ont pas été visités au lever du soleil, le lébérou reste lébérou et la personne qui le porte le devient également à son tour ! Bien qu’il se retransforme en humain durant la journée, un lébérou est quand même reconnaissable : il serre la main la paume tournée vers le bas.
Les mots à connaître pour se faire passer pour un Aquitain
Parfois appelé l'aquitanien, ce dialecte était parlé par les Aquitains et Vascons - habitants des deux cotés des Pyrénées. Il était un mélange entre le basque et le gascon. Et, vous l'aurez compris, si ce texte est rédigé au passé c'est que l'aquitain est aujourd'hui une langue morte !
bonjouradiou !
ça va bien ?bas pla ?
c'est embêtantça daille
nom de dieu !hildépute !
qu'est ce que c'est ?qu'es aquo ?
je suis rassasiéjen ai un sadoul
# Newsletter Findweek
RECEVEZ TOUTES NOS POUR VOS PROCHAINS WEEK-ENDS