Poitou-Charentes
Accueil / Région / Poitou-Charentes
Pourquoi venir passer son week-end en Poitou-Charentes ?
Cette région de l'Ouest de la France attenante à l'Atlantique est réputée pour son patrimoine marin. Entre la Cité de l'Huître, les marais poitevins et le Fort Boyard, les amoureux de l'eau seront servis. Pour ceux qui préfèrent la terre ferme, le village médiéval de Parthenay n'attend que vous ! Côté gastronomie, le chabichou et le farci de chou vous étonneront par leur originalité. Si vous allez y faire un tour, n'oubliez pas d'aller jeter un coup d'œil aux traditionnels ateliers de fabrication de charentaises !
Le chabichou
Selon les récits historiques, la fabrication de ce fromage de chèvre remonterait à l'an 732 - ce qui fait du chabichou l'un des plus anciens fromages français.
Les jours d'Angles
Cette technique de broderie existe depuis 1850. A cette époque, on comptait plus de 300 ouvrières sur la petite commune d'Angles, près de Poitiers.
Le broyé du Poitou
Ce gâteau à l'allure de galette est composé de farine, d'œufs, de beurre et de sucre. Par tradition, un broyé se casse d'un coup de poing dans le centre du gâteau.
Les charentaises
Créée à la fin du 17e siècle, cette pantoufle est constituée de rebuts de feutre anciennement utilisés pour la fabrication d'uniformes militaires.
Le farci poitevin
Ce pâté de légumes est emballé dans des feuilles de chou. Il se mange le plus souvent froid et tartiné sur du pain.
La broderie en or de Rochefort
L'histoire de cette broderie luxueuse débute en 1666 lorsque Colbert, ministre de Louis XIV, fonde les manufactures royales.
Le Festival de la Bande Dessinée
Célébré tous les ans en janvier dans la ville d'Angoulême, cet événement culturel rassemble plus de 200 000 visiteurs.
Angelique de Niort
Herbe aromatique connue pour ses bienfaits sur la santé, elle est cultivée à Niort. On en fait de la liqueur, de la confiture et même des bonbons.
Les 5 lieux à ne pas manquer
Les marais poitevins
Souvent surnommé «la Venise Verte», ce site - déjà insolite par son apparence - a une histoire toute particulière : il s'agit du seul cas de déclassement d'un parc naturel régional ! En effet, il fut déclassé en 1996 en raison de l'échec de sa mission de préservation de l'environnement. Rassurez-vous, il s'agit d'une histoire révolue puisqu'un décret de mai 2014 lui réattribue ce label.
Cité de l'Huître de Marennes
S'étendant sur plus de 10 hectares, ce musée incontournable de la Charente-Maritime fait vivre un expérience immersive à ses visiteurs. Vous y découvrirez entre autres ses cinq installations sur pilotis : la cabane bleue, rouge, verte, dorée et enfin la cabane des rêves. On ne vous en dit pas plus sur ce lieu, mais il vaut le détour !
Parthenay
Ce joli village du Moyen-Age, situé dans le département des Deux-Sèvres, a connu une histoire riche en rebondissements. Assiégé et pillé plusieurs fois lors des guerres, il n’échappe pas aux persécutions raciales et religieuses, notamment à la rumeur des puits empoisonnés par les lépreux et les juifs en 1321.
Fort Boyard
Suite à une attaque anglaise, l'Arsenal de Rochefort qui se sentait menacé décida de construire ce fort. Pour que le projet voit le jour, il fallait déplacer le banc de sable de plus d’un kilomètre ! Cela étant fort difficile et coûteux à l'époque, le projet du Fort Boyard est alors abandonné. Il est repris en 1801 par Napoléon qui va ordonner le lancement de la construction. Mais lorsque les anglais détruisirent la flotte française à l’estuaire de la Charente, la construction s’arrêta subitement pendant 30 ans. Elle repris plus tard mais, lorsque le fort fut enfin terminé en 1857, le progrès de l’artillerie le renda complètement inutile !
Cité Internationale de la Bande Dessinée
Célèbre pour son festival de la bande dessinée, la ville d'Angoulême propose également la Cité internationale de la bande dessinée. Véritable village vous y trouverez entre autres un musée, une bibliothèque, des salles d'expositions, une résidence d'artistes et un cinéma ! Un centre situé en bord de Charente, le paradis des amateurs de bande dessinée.
Quand partir en Poitou-Charentes ?
La meilleure période pour visiter la région Poitou-Charentes est entre les mois de mai et septembre, les journées de printemps vous laisseront découvrir paisiblement cette terre d'art et d'histoire. L'été, c'est la côte atlantique et les plages qui ont la côte car le vent permet d'y conserver des températures agréables.
Janv.
11°
Fév.
11°
Mars
15°
Avril
19°
Mai
21°
Juin
26°
Juil.
28°
Août
29°
Sept.
26°
Oct.
21°
Nov.
15°
Déc.
13°
Les légendes du Poitou-Charentes
Les rochers de Pyraume
Dans les légendes populaires, les rochers de Pyraume servent de refuge à toutes les entités maléfiques de la contrée : loups-garous, lutins et farfadets. On voit encore, près des rochers de Pyraume, la fontaine des farfadets. Ces vilains petits bonshommes étaient de francs polissons. A la nuit tombante, ils montaient souvent sur les cheminées et laissaient tomber des flocons de suie. En l’absence des habitants, ils s'installaient au coin du foyer, sur les sièges, qu'ils ne quittaient jamais sans les avoir souillés.
Site à visiter : Rochers du Pyraume
Le dragon du Poitou
Grand’Goule, voici le nom de la bête qui aurait vécu au 6e siècle dans les caves qui traversaient le sol poitevin. Il paraît que cette bête visitait souvent les sous-sols de l’abbaye Sainte-Croix. Elle dévorait toutes les malheureuses religieuses qui s’y aventuraient. Un jour, la courageuse Sainte Radegonde décida de l’affronter. Elle resta de marbre face au corps couvert d’écailles, à la queue en pince de scorpion et aux cris effrayants poussés par la bête. On raconte qu’un lancer de pain béni aurait suffit pour faire disparaître ce dragon du Poitou !
Site à visiter : Abbaye Sainte-Croix (Poitiers)
La mule qui fait des étincelles
En 1753 à Poitiers, la place de la Liberté aurait été le théâtre d’un événement dramatique. Un voiturier conduisant un chargement de poudre à canon décida de faire une pause. Il arrêta sur la place sa carriole tractée par quatre mules. Mais l’une des mules, embêtée par une mouche, donna un coup de sabot sur le pavé. Le choc provoqua une étincelle telle que la poudre flamba et le quartier tout entier fut brûlé. On dit même que l’explosion fut si forte que le fer de la mule pénétra dans la pierre de l’Hôtel des Prévôts.
Site à visiter : Place de la Liberté (Poitiers)
Les mots à connaître pour se faire passer pour un Picto-charentais
Cette région de l'Ouest de la France à ses propres mots, son propre langage : une langue d'oïl aux influences d'oc. Ce dialecte est parlé entre la Loire et la Gironde. Il n'est pas toujours facile de comprendre ce vocabulaire alors pour vous aider voici quelques mots à maitriser pour votre Week-end en Poitou-Charentes !
bonjourbeajhor
aurevoiradiou
ça va ?vat-o ?
qu'est ce que tu fais ?beh qui qu'tu bouines !
à bientôta tché fêtes !
bon voyagebon viatge
# Newsletter Findweek
RECEVEZ TOUTES NOS POUR VOS PROCHAINS WEEK-ENDS